image : Patrick Siboni
Original on Transparent.png

L'intention

Philosophie des Arts Sadiens

IMG_0679Charleneyvesphotographie copie.jpg

C'est difficile d'ouvrir une porte quand on ignore ce que l'on va trouver derrière. Mais c'est encore plus difficile de passer sa vie devant la porte sans l'ouvrir. Et le pire vous savez quoi ? C'est de mourir sans savoir ce qu'il y avait derrière... Jean-Paul Jody

 

 

L'Ecole des Arts Sadiens a pour vocation de vous livrer les clés pour ouvrir une porte, celle du monde obscur et occulte, souvent décrié, du BDSM, un acronyme de 4 lettres qui désigne des pratiques (bondage, discipline, domination, soumission et sadomasochisme) mais surtout une conception de la sexualité qui repose sur l’exaltation de la fantasmagorie

 

Tout le monde est actif-ve dans le jeu, chacun-e dans sa posture, tout le monde est consentant-e, et il s’agit d’en être sûr-e à chaque instant. Les leçons vous permettront d’acquérir les codes, mais surtout l’aisance pour (bien) évoluer dans le BDSM.

Afin d’éviter les grands monologues qui prennent la forme d’un cours magistral ennuyeux, je fais appel à la technique de la maïeutique qui consiste à faire accoucher les esprits de leurs connaissances. Elle a pour but de structurer un savoir caché en soi. « Lentement mais sûrement » est un de mes grands principes de vie, de jeu. 

 

Les leçons sont ouvertes à tout le monde : aucune expérience n'est exigée, seul compte votre désir d'apprendre, votre bienveillance et votre bonne humeur. 

 

Enfin, je précise que ces cours présentent ma vision du BDSM qui ne prétend pas être exhaustive, mais témoigne d’une expérience d’une quinzaine d’années dans le monde des sexualités créatives, enrichie par des rencontres, des lectures et le suivi de nombreux ateliers. 

L'Albatrice

L'agenda

Prochaines leçons

école arts sadiens.jpg

aXelle de Sade, donneuse de leçons

On m’appelle Marie de l’Erosticratie, mais aussi l’Albatrice ou encore aXelle de Sade . Dominatrice professionnelle depuis 2014, j’ai été consacrée SM Queen par le magazine Les Inrocks à l’été 2021. Je suis aussi une artiste protéiforme, créatrice d’inattendus dans le domaine des sexualités créatives. 

Contact

Des questions?

Ou abonnez-vous à la newsletter

Votre message a bien été envoyé